Skolia, des ressources actives pour l'éducation - 1134 Fiches à ce jour
  Le journal |  Sommaire |  Courrier |  Forums |  Mode d'emploi |  Catalogue |  F.A.Q. |  Annuaire | 
Accueil Primaire Collège Lycée  





Préparation à l'épreuve anticipée de Français en seconde et première
Programme officiel (extraits)



Pour l'épreuve écrite anticipée de Français en classe de première et l'épreuve écrite subie par dérogation en classe terminale. trois sujets sont proposés:
- étude d'un texte argumentatif
- commentaire littéraire
- dissertation sur un texte littéraire.



Sujet de type I: étude d'un texte argumentatif

L'épreuve s'organise autour d'un texte ou deux textes littéraires ou non, de genres et de siècles variés au total de 800 mots maximum.

L'épreuve comprend deux parties, notées chacune sur 10 points.
Partie 1: trois ou quatre questions précises et progressives.
Leur formulation est liée aux caractéristiques du texte argumentatif. Elles ont pour objet de guider l'élève vers sa compréhension globale. Par les réponses qu'elles appellent, elles permettent de vérifier si la thèse exposée ou les thèses en présence sont bien identifiées dans leur propos et si les arguments qui les appuient sont correctement saisis dans leur nature et dans les modalités de leur mise en discours.

Partie 2: un travail ou des travaux d'écriture (SKOLIA Module 1: Production d'une argumentation).
Le texte officiel précise que cette partie doit permettre d'évaluer la capacité du candidat à entrer dans le débat fixé par le ou les textes fournis, débat que les questions de compréhension et d'analyse de la première partie auront invité à cerner. L'élève doit donc montrer qu'il est à son tour capable de maîtriser l'argumentation en composant un texte de sa façon, soit pour entrer directement dans le jeu argumentatif (étayer, reformuler, résumer tout ou partie de l'argumentation), soit pour argumenter lui-même sur le sujet et pour apprécier les thèses en présence (discuter, réfuter, nuancer), ce qui ramène à l'ancien sujet de discussion.


Sujet de type II: commentaire littéraire

L'épreuve porte sur un texte relevant des divers genres littéraires (poésie, théâtre, récit, littérature d'idées...).
L'épreuve comporte deux parties, la première notée sur 4 points, la seconde sur 16 points.

Première partie: deux ou trois questions d'observation du texte.
Il s'agit de questions de repérage et d'observation, qui constituent une première étape dans l'étude d'un texte, la seconde étape, celle de l'interprétation, intervenant dans le commentaire composé qui les suit (séries générales) ou à la faveur des questions de la deuxième partie (séries technologiques).
Deux types principaux de question peuvent être envisagés:
- les questions qui attirent l'attention ponctuellement sur un élément lexical, syntaxique ou prosodique et demandent d'en préciser le sens ou le rôle;
- les questions de relevé ou de classement.
On attend des réponses brèves, mais étayées par des citations précises, que les élèves devront apprendre à insérer dans la rédaction de leurs réponses. Les constatations effectuées à la faveur de ce premier examen du texte pourront être reprises et approfondies dans la partie de commentaire composé.

Deuxième partie: un commentaire composé du texte. Ce commentaire doit répondre aux principes généraux de l'exercice, c'est-à-dire présenter avec ordre un bilan de lecture organisé de façon à donner force au jugement personnel qu'il prépare et qu'il justifie.


Sujet de type III: Dissertation sur un sujet littéraire (SKOLIA Module 2: essai littéraire)

L'épreuve porte sur un programme national organisé autour d'oeuvres ou de problématiques littéraires. Ce programme fait l'objet d'une publication au BOEN.0 Il est renouvelable chaque année.
L'épreuve consiste en une dissertation littéraire prenant appui sur une ou plusieurs des oeuvres étudiées dans le cadre du programme. Le sujet porte sur une question que le candidat doit traiter grâce à une connaissance précise qu'il a des oeuvres et, plus généralement, en faisant appel à bon escient à l'ensemble des connaissances qu'il a acquises (connaissances sur les genres et l'histoire littéraires, lectures complémentaires, rapprochements avec d'autres formes d'expression artistique...).
Il sujet fait appel à une argumentation essentiellement appuyée sur la connaissance d'une (ou plusieurs) des oeuvres étudiées dans le cadre du programme annuel.


> Retour